Sistoeurs

Accueil du site > Poésie > C’est encore le bleu du ciel

C’est encore le bleu du ciel

Un texte écrit par René Balme

samedi 9 février 2013, par Le Collectif Sistoeurs


Un an déjà !
Et nous, les orphelins de toi, poursuivons l’aventure.

Tu n’aurais pas aimé cette année, je le sais.
Nous avons dû subir toute sorte d’outrages
Venus de qui tu sais, puisque rien ne t’échappe.

Nos paroles, nos mots, plus forts que le soleil,
Percent toutes les nuits cet écran de folie
Sous la voute des cieux où tu t’es enfouie.

Nous avons ce voyage à porter tous ensemble,
Nous qui t’avons connue aux jours illuminés.
Et les amis sont là, qui guettent le rivage
Pour tenter de savoir où se cache la mort.

Mais putain que la vie nous porte et nous obsède !
Au point de ne pas croire en ta disparition.
Les livres qui sont là et le son de ta voix ;
Ton sourire, tes yeux, aussi noirs que le jour,
Portent la destinée de nos chants à venir.

Et nous les parallèles, sur nos écrans sans joie,
Nous nous croisons pourtant quand les mots te dessinent
Où nous sommes passés et où nous retournons.

Le sommeil n’aura pas la beauté des extases
Après ces douze mois qui t’ont faite immortelle.
Pourtant tu nous reviens aujourd’hui de plus belle.

Franca.
Cette saloperie qui t’a mangé le ventre
À fait éclore en nous la plus belle des peurs,
Lors nous portons au soir ta parole si claire
Que ceux qui t’ont trahi y devront se noyer.

Et notre cri d’amour retentit dans le vide :
Fuck la mort !
Fuck la mort !

René Balme
Le 8 février 2013
23h52

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Newsletter | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | SPIP
Les articles sont publiés sous licence Creative Commons.
Ils sont à votre disposition, veillez à mentionner l'auteur et le site émetteur.