Sistoeurs

Accueil du site > Poésie > Mr Chopin

Mr Chopin

samedi 24 avril 2010, par Lydia Maleville

Les vitres closes, le paysage défile,
Mon engin avale la chaussée goulûment.
Sous le ciel bleu, j’ai quitté la ville,
Les cultures, le blé en herbe se lèvent dans les champs.

Mon doigt sur le bouton, j’ai quitté notre galaxie.
D’un charme, mon ravissement chasse l’ordinaire,
La musique m’enveloppe de ses gracieuses harmonies.
Enchantée, dans les astres je suis, j’ai quitté la terre.

Je me noie dans la grâce pimpante des notes légères,
Elles tournoient, mélopée, précieux enchantement.
Noires, blanches, croches, trilles primesautières,
Elles m’envahissent, elles s’enroulent, envoûtement.

La symphonie amie explose en moi, arpège d’abeilles.
Elles s’accrochent à mon âme, à mes cheveux, à mes oreilles.
Dans mes yeux, dans tout mon corps, en subtile harmonique,
Mon essence s’enflamme, et j’entre dans la musique.

Ensorcelée et docile je suis la rythmique de la sérénade.
Chopin, me caresse, il me séduit de ses arpèges déliés.
Je me soumets aux sortilèges de l’ensorcelante aubade
je chavire dans la fascinante extase, félicité de ma journée.

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Newsletter | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | SPIP
Les articles sont publiés sous licence Creative Commons.
Ils sont à votre disposition, veillez à mentionner l'auteur et le site émetteur.