Sistoeurs

Accueil du site > Cultures Urbaines > Garance 2013 : 60 000 personnes !

Garance 2013 : 60 000 personnes !

mardi 6 août 2013, par Séverine Capeille

Fidèles au rendez-vous depuis 2010, date à laquelle le Garance Reggae Festival s’est installé à Bagnols-sur-Cèze (Gard), nous avons, cette année encore, allègrement foulé le sol poussiéreux du Parc Arthur Rimbaud. Nous étions parmi les 60 000 personnes qui avaient fait le déplacement pour l’événement. Un record de fréquentation.

Il faut dire que la programmation avait de quoi motiver les troupes : Johnny Osbourne, Ky-Mani Marley, Inner Circle, Lee Scratch Perry, Don Carlos, Mickaël Rose, Busy Signal, Konshens, Dub Inc., Sizzla Kalonji… Du lourd. Du très lourd pour cette 22ème édition ! Les soirées du vendredi et du samedi affichaient d’ailleurs complet (et les revendeurs à la sauvette se frottaient les mains en proposant des places à 80€). Au-delà de la scène principale, le Festival Off proposait un « Tremplin Youngs Lions » en plein centre-ville pendant trois jours, offrant au gagnant (Inner Rose) la possibilité de se produire sur la grande scène le samedi. Le Dub Station Corner assurait, quant à lui, les bonnes vibes avec des sonos surpuissantes et des invités de prestige : le Sound Blackboard Jungle, Chinese man (date unique en France, un live inédit !), Soul Stereo, Channel One… Ainsi, nous déambulions entre les ambiances, en passant régulièrement par le Kingston-Village qui nous permettait de nous restaurer (Restauration Créole, Ethiopienne, Jamaïcaine…), de flâner parmi les boutiques, et même de rencontrer, au détour d’un stand, Alexandre Grondeau, l’auteur du livre Génération H dont nous vous avions déjà parlé. Tout le défi du festival était de ne pas trop s’attarder entre les divers stands et la buvette afin de ne rien manquer de l’incroyable programmation. Une seule femme, Mo’Kalamity, était présente cette année, mais elle inaugura la grande scène avec une magnifique prestation.

Et voici, en images, les autres artistes qui se succédèrent sous nos yeux ébahis :

Nulle surprise donc, de voir un tel record de fréquentation cette année, au regard de la qualité des artistes programmés.

D’autant que la petite ville de Bagnols-sur-Cèze joue toujours le jeu des couleurs vert-jaune-rouge, avec des boutiques relookées pour l’occasion et de la musique dans les rues. Il y avait même – insolite innovation – un père Noël qui accueillait les festivaliers.

Des festivaliers qui trainaient la claquette sous l’étouffante chaleur mais qui pouvaient se rafraichir dans la rivière.

Il y a tout ce qu’il faut au Garance Reggae Festival ! Pas étonnant qu’il ait été classé numéro 1 des festivals estivaliers par le site américain de musique caribéenne Largeup.com (à voir ici)

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Newsletter | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | SPIP
Les articles sont publiés sous licence Creative Commons.
Ils sont à votre disposition, veillez à mentionner l'auteur et le site émetteur.