Sistoeurs

Accueil du site > Music > Soom T – Ode To A Karrot

Soom T – Ode To A Karrot

dimanche 16 avril 2017, par Le Collectif Sistoeurs

Originaire de Glasgow, Soom T parcourt le monde depuis plus de 20 ans avec son attitude excentrique, son style inimitable et un flow complètement dément ! Elle manie avec une incroyable facilité les mots, les dégaine sur fond sonore, trouvant ainsi son meilleur moyen d’expression. C’est ainsi qu’elle gagne le cœur des gens et voit sa cote de popularité exploser partout dans le monde.

Après un premier album « Ode 2 a Carrot » sorti en 2010 qui confirme son rang de Princesse du Raggamuffin, elle enchaine les collaborations et s’essaie à plusieurs styles musicaux allant du hip hop à l’electro en passant par la soul ou autres sonorités digitales. Toujours dans cette démarche exploratrice, elle s’entoure de nouveaux musiciens rodés et produit l’album « Free as a bird » qui sort en 2015 (Chapter Two / Wagram). Un album qui la propulse parmi les artistes les plus écoutés et demandés en 2016. Cette même année, elle se produit dans les plus gros festivals d’Europe (Dour, Solidays, Printemps de Bourges, les Déferlantes, Le Paléo, Vieilles Charrues etc).

Sept ans plus tard, elle revient à ses premiers amours avec une version revisitée totalement inédite de l’album, voici le renommé « Ode To A Karrot » ! Soom T s’est ici entourée de ses ‘budz’ (potes) pour composer de nouvelles versions instrumentales ainsi que de nouveaux vocaux. On retrouve ici l’artiste/producteur Manudigital ou encore le duo norvégien Helgeland 8 bit Squad signant la majorité des compositions et instrumentaux de l’album. A signaler, les participations de J Star (Junglo Peace) et Konchis, à qui l’on doit l’instrumental de Oui Rant et le remix d’A Kiss is Sweet (Weed is sweeter) clôturant l’opus. « Ode To A Karrot » est un hymne au Cannabis. De la piste 1 à 19, Soom T aborde de nombreux sujets et tous ont un point commun : l’Herbe. L’artiste se met au coeur du débat sur la légalisation du cannabis à travers cette série d’odes à la weed, de tranches de vie autant que de mises en garde, toujours dans l’esprit positif qu’on lui connaît, et sans prosélythisme aucun. Selon la chanteuse, c’est aussi une façon de célébrer une plante dont les vertus ne sont plus à prouver, non seulement pour la Terre-mère mais aussi pour l’homme, dans la fabrication de textile, papier, savon etc.. Elle aborde aussi les aspects médicinaux et propriétés curatives du cannabis.

Un disque qui parle de weed…

Belle entrée en matière, c’est Easy Weed qui ouvre le bal, expliquant avec quelle facilité cette plante pousse : eau et soleil suffisent pour donner naissance aux bourgeons magiques. Matchbox full of weed évoque toute l’importance de l’accessoire du quotidien, qui parlera à toute personne habituée à transporter une boîte de weed aussi naturellement qu’un téléphone. Booma Shiva – mots prononcés par les ‘Sâdhu’ d’Inde avant de consommer l’herbe – a valu un hit à Soom T, atteignant bientôt les 3 millions d’écoutes ! Le titre rendant littéralement hommage aux populations tribales qui ont recours rituellement à cette plante. A Kiss is sweet est une douce romance ou comment l’herbe sera toujours là pour apaiser les tensions conjugales. Thank my dealer est un big up aux revendeurs du monde entier, ceux qui ne font rien d’autre que mettre cette herbe à disposition des hommes, qui injustement risquent l’emprisonnement. Ils aident les gens à méditer, apaisent la société et traitent des centaines de problèmes médicaux mentaux et physiques. Soom T soulève ici les méthodes nouvelles face à celles de l’empire que peut représenter l’industrie pharmaceutique. Puff Dat Weed est un sketch, une histoire rocambolesque mettant en scène un dealer forcé à dissimuler son herbe au mauvais endroit, devenant paranoïaque à cause de son voisin, justement en pleine rupture de stock. Dark Side Of The Doob évoque les dangers liés à la consommation du cannabis, Soom T aborde ici le côté obscur pour un morceau sous forme d’avertissement. Say Ganja est un superbe exemple de ce que les spécialistes reggae appellent un ganja-tune ! C’est ici un re-cut inédit de son hit Ganja ganja ! Never got caught est une chanson effrontée, ne jamais se faire prendre. Soom T prônant la légalisation, elle prône aussi la défiance face à la police sur la question et toute l’hypocrisie de la situation. Dans Weedy Hawks, autre tranche de vie. Soom T se rit de ces amis fumeurs qui ne viennent chez toi que quand ils savent qu’ils pourront fumer ! Une chanson hilarante directement inspirée de l’histoire de ‘Mr Nice’, popularisé dans le film devenu culte ‘Human Traffic’. Junglo Peace glorifie le côté pacifique et apaisant de la weed. Ganja Leaf est une réflexion sur la génèse de la Ganja : mais d’où vient cette plante ? A-t-elle pu être amenée sur Terre par des extraterrestres ? Un bon trip ! Need Weed parle du parcours du combattant que peut parfois devenir une simple ‘course’ pour aller s’approvisionner en herbe. Encore une situation choisie qui saura parler aux fumeurs, à la Génération H. Budz est une recommandation car il est important de ne pas couper l’herbe et rappeler à quel point le tabac est un poison. L’herbe doit s’utiliser de manière responsable, dans son état naturel. Un titre de Trinity Lofi, duo composé de Jody Bigfoot et Louis Zico. Be ready, the soundgyal is back !

Un album efficace, engagé et 100% bio !
Disponible en CD, digital et au format double Vinyl 16 titres !
Avis aux collectionneurs !

Tracklist :
01 Easy weed (Manudigital / Alex Flash it)
02 Matchbox Full of Weed (Helgeland 8-bit Squad)
03 Booma Shiva (Helgeland 8-bit Squad)
04 A Kiss is Sweet (Helgeland 8-bit Squad)
05 Light it (Helgeland 8-bit Squad)
06 Thank my Dealer(Manudigital / Alex Flash it)
07 Puff Dat Weed (Helgeland 8-bit Squad)
08 Dark Side Of The Doob (Helgeland 8-bit Squad)
09 Oui Rant (Konchis)
10 Say Ganja (Helgeland 8-bit Squad)
11 Sticky Icky Buds (Helgeland 8-bit Squad)
12 Never got caught (Helgeland 8-bit Squad)
13 Weedy Hawks (Helgeland 8-bit Squad)
14 Junglo Peace (J-Star)
15 Ganja Leaf (Manudigital / Alex Flash it)
16 Need Weed (Helgeland 8-bit Squad)
17 Budz (Trinity Lofi)
18 Puff da Polis (Helgeland 8-bit Squad)
19 Weed is Sweeter (Konchis remix)

******

SOOM T – CONCERTS 2017

29.04.2017 – Meunster @ Allemagne
30.04.2017 – Cologne @ TBC
06.05.2017 – Paris @ Ovastand
12.05.2017 – Birmingham (UK) – Reggae Take Over*
19.05.2017 – Paris (75) – Nouveau Casino Release-Party*
20.05.2017 – Cluny (71) – Grand Bastringue**
03.06.2017 – Perpignan (66) – Ida Y Vuelta Festival**
30.06.2017 – Vitrolles (13) – Vitrolles Sun Fest**
01.07.2017 – Millau (12) – Natural Games**
07.07.2017 – Embrun (05) – Trad’In Festival*
15.07.2017 – Cluj (Ro) / Electric Castle Festival*
16.07.2017 – Joue sur Erdre (44) – Dub Camp Festival*
11.08.2017 – Fraisans (39) – No Logo**
12.08.2017 – Matterley Estate (UK) – Boomtown Festival (UK)*
13.08.2017 – Chanteix (19) – Festival Aux Champs**
*Sound Shows **New Live Band Shows

******

http://soom-t.com/
twitter.com/mcsoomt
instagram.com/mc_soom_t/
facebook.com/SoomTMusic
deezer.com/fr/artist/776635
youtube.com/user/SoomTVEVO
soundcloud.com/soom-t

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Newsletter | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | SPIP
Les articles sont publiés sous licence Creative Commons.
Ils sont à votre disposition, veillez à mentionner l'auteur et le site émetteur.