Sistoeurs

Accueil du site > Music > Mawyd – Plant The Seed

Mawyd – Plant The Seed

mardi 11 octobre 2016, par Le Collectif Sistoeurs

Mawyd est une formation reggae originaire de Bordeaux qui naît de la rencontre de cinq musiciens issus de divers horizons musicaux. Au cours de leurs études dans une école de musique actuelle (2010), Vincent (chanteur et guitariste), qui baigne dans les standards de reggae depuis l’adolescence (Bob Marley, Burning Spear…) décide de créer un groupe. Le nom, Mawyd, est choisi par un assemblage de lettres tirées au hasard par l’équipe. Dès les premières répétitions, il leur est évident d’élargir la formation avec deux choristes pour rendre hommage à la musique jamaïcaine sur le modèle des I Threes de Bob Marley and The Wailers.

Ils enregistrent une première maquette dans le studio de l’école, là-­même où ils font la rencontre de celui qui deviendra leur technicien son. Puis ils consacrent une année à la création d’un set de compositions qu’ils défendront au cours de leur première tournée (50 dates). À l’occasion d’un concert en Dordogne, ils font la rencontre de Bernard Indeau (ancien guitariste de Niominka-­Bi et père spirituel du groupe) qui leur propose de visiter son « Studio des Collines » où il effectue ses enregistrements. Ils prennent la décision quelques mois plus tard d’y réaliser leur premier album « Look at the tree ». Celui-­ci est enregistré en analogique et sort chez Socadisc à l’été 2012. Un an après, ils enregistrent le single Mr Politic aux côtés du célèbre toaster anglais General Levy, qui sort en vinyle le 31 octobre 2013 à l’occasion d’un concert en sa présence. Environ 200 dates en quatre ans ont permis au groupe de développer et de défendre leur identité auprès d’un public grandissant. Mawyd prépare alors son deuxième album : « Plant the seed ». Pour cela, ils retournent au Studio des Collines sous la direction artistique de Flox (producteur, artiste Nu-­Reggae) et accueillent deux voix d’exception : Kim Pommell (Groundation, Rising Tide) ainsi que General Levy. D’autre part, Marcus Urani (Groundation, Rising Tide) leur fait l’honneur de poser quelques arrangements de clavier (Orgues Hammond B3 et Fender Rhodes) sur l’un des titres de l’album. Cet opus assume nettement des influences directes telles que Bob Marley, Toots & The Maytals ou encore Groundation.« Plant the seed » s’accorde de sonorités roots, tout en restant fidèle aux influences soul et funk qui caractérisent la musique de Mawyd depuis toujours et révèle leur capacité à s’exprimer aussi bien dans un style roots que dans un reggae plus funky.

Plant the Seed / Track by track
Plant the seed est un album original, contrasté et chargé en émotions qui tisse une toile de constats lucides et essentiels sur fond d’humanité. Avec sa chronologie basée sur l’histoire personnelle du chanteur lead et de ses expériences, Plant the seed aborde des thèmes lourds de sens comme l’abnégation, le respect des valeurs et une foi idéaliste et franche en l’Homme. Un opus de douze titres à consommer sans modération et en toute conscience.

01 -­ Vampaya : Dans une société dévorée par le consumérisme et la vulgarisation de la violence, Vincent et Kim Pommell font appel aux enseignement des anciens pour retrouver, en même temps qu’un retour sur soi-­même, des valeurs essentielles pour lutter contre les « vampires », chimères sociales et culturelles qui rongent l’Homme, ses convictions et son quotidien.

02 -­ Reggae Religion : La musique, en l’occurrence le reggae, pour seule religion. Hérité des influences du reggae gospel de Toots & The Maytals, ce titre est un appel au rassemblement, au « tous ensemble », pour vivre sereinement à travers des valeurs essentielles de partage, d’humanité et de joie.

03 -­ Our love : L’histoire de la rencontre de Vincent et de sa compagne. De la salle de cours de lycée à la vie de couple épanouie, Our love illustre ce qu’il y a d’onirique et d’érotique dans les espoirs d’un garçon qui rencontre une fille et qui n’a de cesse de la faire sienne un jour ou l’autre, envers et contre toutes les apparences.
04 -­ My child : L’essence du couple se voit ici renforcée par l’arrivée d’un enfant. Après la rencontre illustrée dans « Our love », c’est l’enfance qui est portée aux nues, encore vierge de toutes les influences néfastes de notre société mais qui reste au centre des préoccupations du couple et qui ramène à ce qu’il y a d’essentiel en l’Homme : la projection de soi dans un avenir que l’on veut meilleur.
05 -­ Interlude : Une pause acoustique tout droit issue des influences soul de Mawyd.
06 – Plant the seed : Cette chanson est un message d’espoir pour toutes les personnes dans la difficulté. Il faut toujours croire en son étoile.
07 -­ A simple dream : Unir les Hommes en une seule et même nation. Effacer les différences entre tous, pour retourner aux fondements de la Terre nourricière et prospère. A simple dream propose une solution en écho au constat social évoqué dans « Vampires ». La puissance du message réside en quelques mots scandés avec conviction : égalité, humanité, nation, rêve et espoir.
08 -­ Mr Politician : Sur ce titre, Vincent et General Levy demandent des comptes aux grands financiers de ce monde suite à la crise économique de 2012 et au scandale des Subprimes. C’est un appel à la fracture du pouvoir et des richesses centralisées au détriment des plus démunis. Les hommes de pouvoir noient le poisson pour mieux imposer leur dictat. Ce titre est plus qu’un constat, c’est un appel à prendre les bonnes décisions et dénoncer la grande mascarade politique et financière.
09 -­ Don’t you see : L’air est lourd et le ciel s’assombrit. Pour autant, chaque fois que la vie semble trop difficile à vivre, il est important de lever les yeux et de constater que le soleil brille pour tout le monde. Comme dit Prévert dans Le temps perdu, « Dis donc camarade soleil, tu ne trouves pas que c’est plutôt con de donner une journée pareille à un patron ? ».
10 -­ Mandela : Le titre commence par un extrait du discours d’investiture de Nelson Mandela. Mawyd rend hommage à l’un des plus grands exemple d’abnégation que le monde moderne ait connu, Nelson Mandela, à travers un chant spirituel et mystique. De la politique à la prison, de la prison au prix de Nobel de la paix, c’est un aperçu du parcours atypique d’un homme dont la conscience fut dirigée par la volonté de l’égalité des droits et de la justice.
11 -­ Wake up and live : Cover acoustique et intime de Wake up and live choisie par le chanteur pour rendre hommage à Bob Marley & The Wailers et partager sa passion pour le reggae roots.
12 -­ Mr Politician Dub Version : Retour sur la situation politique et sociale décriée dans Mr Politician à travers une version dub où l’on reconnaît sans peine le timbre mou et mielleux des politiciens ventrus sous la forme de la fameuse « boîte à meuh » démocratisée dans le dub par Lee Perry.

Achetez le single Reggae Religion et pré-commandez « Plant The Seed » :
https://itun.es/fr/VEiSeb

MAWYD EN CONCERTS
15.11.2016 – Rock et Chansons – Talence (33) 26.11.2016 – L’Aïon Bar – La Rochelle (17)

http://www.mawyd.fr/
http://www.facebook.com/MAWYD.Official/
https://twitter.com/mawyd_roots
https://www.youtube.com/user/JustMawyd
https://soundcloud.com/mawyd

***

Playlist :

01 - Vampaya Ft Kim Pommell (Rising Tide / Groundation)
02 - Reggae Religion
03 - Our Love
04 - My Child
05 - Interlude
06 - Plant The Seed
07 - A Simple Dream
08 - Mr Politician Ft. General Levy
09 - Don’t You See
10 - Mandela
11 - Wake Up And Live
12 - Mr Politician Dub

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Newsletter | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | SPIP
Les articles sont publiés sous licence Creative Commons.
Ils sont à votre disposition, veillez à mentionner l'auteur et le site émetteur.