Sistoeurs

Accueil du site > Anor mâle > Trois-huit

Trois-huit

dimanche 26 août 2012, par Flô Bouilloux


Il y a la France qui roule sur les grands huit du profit
et celle qui fait les trois-huit

« Il est l’or ! Il est huit or ! L’or de se réveiller ! »

Il y a la France qui se lève tôt
Et celle qui se lève trop tôt
Celle qui voudrait se lever plus tard
Celle qu’on croise, les yeux hagards, les cheveux en pétard, dans le métro à six heures moins le quart
Celle qui se couchera après avoir levé les enfants
Celle qui ne lève personne et que personne ne lève
Celle qui se lève par habitude, sans raison
Celle qui aimerait avoir une raison de se lever
Celle qui, éreintée, les muscles endoloris, le cerveau en bouilli, ne rêve que de retrouver son lit
Celle qui se lève en plein après-midi
Celle qu’on envie de ne pas avoir à se lever
Celle qu’on voudrait obliger à se lever
Celle qui refuse de se lever
Celle qu’on endort
Celle qui dort à poings fermés
Celle qui ne dort pas
Celle qui lève le poing
Celle qui se soulève

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Newsletter | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | SPIP
Les articles sont publiés sous licence Creative Commons.
Ils sont à votre disposition, veillez à mentionner l'auteur et le site émetteur.