Sistoeurs

Accueil du site > Livres > Hélène Rumer, Profil bas

Hélène Rumer, Profil bas

mardi 14 juillet 2015, par Le Collectif Sistoeurs


Paul, la quarantaine avancée, sportif et ex-cadre supérieur, ne supporte plus sa vie de chômeur. Flore, son épouse, affronte chaque jour ce mari devenu irascible et brutal et tente de garder la tête haute, tout en enseignant le violon au conservatoire. Entre statu quo et heurts épisodiques, le couple tangue. Au milieu de ses parents qui se déchirent, Marie, âgée d’à peine trois ans, s’efforce de grandir tant bien que mal.

Hélène Rumer nous entraîne dans l’intimité de ce couple, où le silence s’est installé depuis longtemps. Avec des mots simples et justes, elle restitue les émotions, les ressentis des personnages, et à travers eux, cet univers complexe qui est celui de la violence conjugale où se mêlent mutisme, non-dits ravageurs et souffrances étouffées. Aussi inattendu que tragique, le dénouement laisse le lecteur face à une réalité cruelle.

EXTRAIT

En fin de semaine, des moments d’accalmie viennent parfois surprendre la mère et la fille : il arrive que Paul parte pour une partie de golf, ce qui laisse alors quelques heures de vie normale aux deux prisonnières des lieux. Sitôt la porte claquée, la mère et la fille se précipitent à la fenêtre, vérifiant la véracité du départ. Une fois la voiture éloignée, une fois qu’elle n’est plus qu’un point dans le lointain, elles revivent comme des gamines : l’ennemi a déguerpi ! On rit désormais, parfois presque aux éclats, et toujours de bon cœur, on joue, on chante, on écoute même la musique préférée de l’une ou de l’autre : des comptines enfantines ou des concertos pour violon et orchestre. Il arrive même que Flore ose sortir son violon pour s’évader, le temps d’un scherzo ou d’une valse, tandis que sa fille danse sur le rythme de la mélodie. La vie reprend ses droits. L’oxygène regonfle les vaisseaux, les artères et se faufile dans les moindres veines capillaires.

Novembre 2009, 100 pages, ISBN 978-3-9523550-0-8, CHF 26 / € 17

***

Hélène Rumer vit et écrit en région parisienne. Traductrice de formation, elle grandit dans l’ombre de grands-parents maternels érudits, et est particulièrement marquée par l’influence de son grand-père, Thomas Narcejac, auteur avec Pierre Boileau des célèbres romans à suspens : Sueurs froides et Les diaboliques.

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Newsletter | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | SPIP
Les articles sont publiés sous licence Creative Commons.
Ils sont à votre disposition, veillez à mentionner l'auteur et le site émetteur.