Sistoeurs

Accueil du site > Livres > "Se retenir aux brindilles", roman de Sébastien Fritsch

"Se retenir aux brindilles", roman de Sébastien Fritsch

lundi 15 avril 2013, par Dominique Dupuy


Comment se retrouver un avenir après un tel évènement ? Comment retrouver le sourire de son enfant ? Dans un geste d’instinct de survie, Ariane prend ses enfants sous le bras et file en voiture… sur les lieux de son enfance et adolescence.

Comprendre quels ont été les mensonges de son enfance, ceux subis et ceux qu’elle a bien voulu croire. Quels ont été les hommes qui ont accompagné sa construction de femme ?

Ariane subit pendant longtemps vexations et humiliations de son mari. C’est le passage à la violence physique qui lui fait brutalement comprendre qu’elle doit le quitter. Envahie de culpabilité elle doit se faire violence. Elle a peur, elle a toujours eu peur mais elle part.

Élevée par des parents au passé trouble, enfant souvent livrée à elle-même, elle se retient aux brindilles qu’est l’amitié de Tristan et Mathias. Tristan, le copain plus âgé, dominateur, qui lui impose des passages rituels pour devenir son ami, déjà la peur parfois délicieuse et parfois terrifiante. Mathias, amoureux d’Ariane, suit, il suit Tristan sans croire un mot de ces jeux cruels, il suit Ariane qu’il aime.

Retrouver aujourd’hui des brindilles auxquelles s’accrocher, cette vieille femme perdue qui l’a tant aidée enfant et désormais perdue dans la maladie d’Alzheimer, cette vague « copine » d’enfance sortant d’une grave dépression.

Découverte après découverte Ariane se reconstruit. Ariane avance, avec courage elle apprend à affronter les dénis, les mensonges de ceux qu’elle aimait, affronter le souvenir d’un père indifférent, le manque d’amour de cette mère … et le suspense nous entraîne à sa suite. Je vous laisse découvrir l’histoire.

Enfance, blessures d’enfance, humour, suspense, tous les éléments d’un bon roman bien écrit. Un sujet douloureux abordé avec sensibilité.

"Se retenir aux brindilles", roman de Sébastien Fritsch

Inséparables, Ariane, Tristan et Matthias ont passé leur enfance à jouer avec leurs peurs. Au milieu des étangs de la Dombes ou dans les pièces vides d’un château oublié, ils cherchaient l’émotion, l’interdit, le danger.

Trente ans plus tard, les frayeurs d’Ariane n’ont plus cette saveur plaisante de l’imaginaire : c’est un homme bien réel - un homme qu’elle a aimé - qu’elle fuit maintenant.

Car si les enfants font de la peur un jeu, les adultes, eux, savent en faire une arme.

***

Sébastien Fritsch vit actuellement à Lyon où il exerce le métier d’enseignant. Découvrez-le sur son blog ainsi que ses œuvres (romans, poésie, son monde).

http://sebastienfritsch.canalblog.com/

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Newsletter | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | SPIP
Les articles sont publiés sous licence Creative Commons.
Ils sont à votre disposition, veillez à mentionner l'auteur et le site émetteur.