Sistoeurs

Accueil du site > Humeurs > A.D ou l’esthétique de la cicatrice > > A.D ou l’esthétique de la cicatrice > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

  • > A.D ou l’esthétique de la cicatrice

    5 décembre 2004 22:58, par Franca Maï
    2O ans en quartier d’isolement, ne trouvez-vous pas qu’AD a déjà amplement payé sa dette à la société ? 20 ans de solitude avec pour unique compagne, sa propre voix et le bruit de ses pas. Assez pour sombrer dans la folie ou tomber malade. Ce n’est pas suffisant pour vous, ces années interminables dans un cercueil carcéral pour ce que vous appelez des "meurtres" ?... Eux, les baptisent actes révolutionnaires. Question de langage. Je vous invite à faire un tour sur le site prison.eu.org pour comprendre le quotidien de ceux qui sont "dedans". La punition suprême étant la privation de (...)

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Newsletter | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | SPIP
Les articles sont publiés sous licence Creative Commons.
Ils sont à votre disposition, veillez à mentionner l'auteur et le site émetteur.