Sistoeurs

Accueil du site > Anor mâle > Et les rats rient sous cape. > > Et les rats rient sous cape. > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

  • > Et les rats rient sous cape.

    15 mars 2005 14:55, par roland
    La mort nous échappe d’autant plus que nous vivons dans un monde d’immortels. Le culte de la jeunesse est aussi un refus du temps qui passe. La mort est cachée, séparée du monde des vivants par l’écran du monde médical, réduite à une question technique, administrative et donc abstraite. La mort est cachée, et ses indices, comme la vieillesse, sont tabous : double déni de réalité.
    Vouloir préparer ses obsèques et parfois sa mort dans les moindres détails, c’est encore refuser le néant en se donnant l’illusion qu’on continuera à l’habiter.
    Et pourtant...
    pourtant, c’est aussi la mort donne (...)

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Newsletter | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | SPIP
Les articles sont publiés sous licence Creative Commons.
Ils sont à votre disposition, veillez à mentionner l'auteur et le site émetteur.