Sistoeurs

Accueil du site > Livres > Le messager, Eliette Abécassis & Mark Crick

Le messager, Eliette Abécassis & Mark Crick

mercredi 18 novembre 2009

Le Messager
sera en librairie le 26 novembre aux éditions Baker Street

- Il était un artiste du cœur de l’homme…

Sur le port, une jeune femme, la narratrice, croise la route d’Anaël, un voyant. Celui-ci raconte son itinéraire et lui confie sa vision, révélant les secrets de son étrange pouvoir…
De la terre de Judée aux broussailles de l’Afrique, la jeune femme entreprend alors une traversée qui la conduira à suivre les pas d’un bédouin dans le désert ou à écouter les enseignements millénaires d’un sorcier de Casamance.
Au gré de la vision d’Anaël, elle apprendra peu à peu à « lire les signes », au cours d’un cheminement intérieur à la puissance évocatrice.

Conte philosophique, retour aux origines, quête spirituelle et voyage initiatique, Le Messager échappe aux étiquettes littéraires, même si la simplicité et la poésie de ses dessins et ses textes peuvent rappeler Le Petit prince d’Antoine de Saint-Exupéry ou Le Prophète de Khalil Gibran.

Conjuguant modernité du style et intemporalité des thèmes, ce récit transporte le lecteur dans un univers mystique où le réel et l’imaginaire se rejoignent pour laisser place au merveilleux et à la légende.

***

- A l’origine du livre…

Quelques mois après la sortie de son grand "thriller métaphysique", Qumran, Eliette Abécassis reçoit une lettre qui l’intrigue. Évoquant ce premier roman, son correspondant se dit très touché par l’univers de son œuvre qui lui évoque le sien. Il lui dévoile par la suite qu’il est voyant…
En dépit de ses réticences, l’écrivain et philosophe de formation accepte de le rencontrer. Celle qui se réclamait jusque-là de l’héritage de Descartes commence à découvrir une réalité nouvelle, emprunte de rêve et de poésie.
Suite à la publication d’un premier récit sur cette rencontre sous la forme d’une nouvelle, intitulée Le Voyant, qui paraît dans l’hebdomadaire ELLE à l’été 2004, Eliette Abécassis reçoit un courrier abondant qui lui révèle à quel point cet univers étrange et mystérieux agit comme un aimant sur un public des plus variés.
Une autre rencontre, celle-ci littéraire, avec le talentueux écrivain anglais Mark Crick va donner lieu à un projet original. Traductrice de deux pastiches pour l’édition française des recueils de l’auteur britannique, La Soupe de Kafka et La Baignoire de Goethe, Eliette Abécassis se passionne pour son univers fantaisiste et son imaginaire foisonnant.
En plus d’être écrivain, Mark Crick est photographe, dessinateur et peintre. Ensemble ils vont concevoir un livre à quatre mains, qui va peu à peu revêtir la forme de ce récit pictural, sur le personnage du voyant, rythmé par la plume d’Eliette Abécassis et le pinceau de Mark Crick.

***

Eliette Abecassis

Ancienne élève de l’Ecole normale supérieure et agrégée de philosophie, Eliette Abécassis est l’auteur d’une dizaine d’ouvrages qui ont fait d’elle l’une des écrivains les plus remarqués de sa génération. Son premier roman, Qumran (1996), un thriller théologique, rencontre immédiatement un succès énorme (traduit dans dix-huit langues et vendu à plus de 100 000 exemplaires). Il s’agit du premier volet d’une trilogie composée du Trésor du temple (2001) et de La dernière tribu (2004) qui emprunte au roman d’aventure tout en témoignant d’une grande érudition et d’une véritable ambition métaphysique.
Eliette Abécassis est également l’auteur de Clandestin (2004), qui figure dans la sélection du Prix Goncourt, et de La Répudiée (2000), finaliste du Grand Prix du roman de l’Académie française et du Prix Femina, qui s’inspire du scénario qu’elle a écrit pour le film Kadosh du réalisateur israélien Amos Gitaï.
A partir de Mon père (2002), son œuvre prend un tour plus personnel et psychologique. Après les relations père-fille, Eliette Abécassis s’attaque ainsi à la relation mère-enfant (Un heureux événement) puis au tandem mère-fille avec Mère et fille, un roman (2008).
Elle a récemment publié ses premiers albums pour la jeunesse, T’es plus ma maman !et Je ne veux pas dormir ! chez Thomas Jeunesse. Un troisième paraîtra fin 2009, Il a tout et moi j’ai rien !
Son dernier ouvrage en date, Sépharade (aout 2009), une saga familiale, a été chaleureusement accueilli par la critique et le public lors de la dernière rentrée littéraire.

***

Mark Crick

Mark Crick a suivi des études de littérature française au lycée Condorcet et de littérature anglaise et comparée à l’Université de Warwick avant de se lancer dans le métier de photographe.
Avec La Soupe de Kafka (2007), ce dessinateur de grand talent associe ses dons graphiques à sa créativité littéraire pour composer un savoureux et très original recueil de pastiches des plus grands écrivains du monde sous la forme de recettes culinaires. Le succès fut immédiat : traduit dans 25 pays, il fut vendu à plus de 14 000 exemplaires en France, et ressortit en poche à l’automne 2008.
Des extraits de La Soupe de Kafka sont mis en lecture en 2007 au Théâtre de l’Atelier sous la direction de Brice Cauvin avec Isabelle Carré, Denis Podalydès, Irène Jacob, Jérôme Kircher, parmi d’autres.
Ce volume est bientôt suivi d’un second recueil, La Baignoire de Goethe (2008), qui sera à son tour lu au Théâtre de la Pépinière par, entre autres, Marie-Christine Barrault, Marie-France Pisier, Laurence Roy, Laurent Malraux...
Mark Crick travaille actuellement sur plusieurs projets, dont une œuvre pour le théâtre, un roman historique et un troisième tome de pastiches qui complètera sa "trilogie domestique" en abordant le champ du jardinage.

***

Le messager, Eliette Abécassis & Mark Crick
aux éditions Baker Street
Prix : 18 euros

Répondre à cette brève


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Newsletter | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | SPIP
Les articles sont publiés sous licence Creative Commons.
Ils sont à votre disposition, veillez à mentionner l'auteur et le site émetteur.