Sistoeurs

Accueil du site > Prose Hack > Chanson de la chance

Chanson de la chance

lundi 2 avril 2012, par Séverine Capeille


Même si demain, si tout à l’heure

Les étoiles reprennent nos rires, nos confidences

Même si rien, jamais, ne demeure

Nous pourrons dire avoir eu la chance

De trouver ce trèfle dans nos yeux

A ce pique-nique nuageux

A la croisée des chemins,

Monsieur,

Quand l’heure laisse apparaitre

Des sourcils froncés en voyant les nuages

Et des cols remontés

Des rires spontanés sous la pluie de l’orage

Et des cheveux décoiffés

Quand les minutes s’étirent en quatre feuilles

De folies dont la rareté fait le prix

Mon ami,

Le ciel laisse traverser l’espace

De nos bras

Dans une danse où nous valsons,

Accrochons des violons et trinquons

Nos regards dans le noir

Et la pluie peut bien tomber

Tomber sur nos espoirs innocents

Mon amant,

L’orage ne peut pas couvrir nos soupirs

Ni les tambours de nos baisers

Brûlants de désir

Laissons couler les gouttes de nos doutes

Sur la nappe à carreaux

Et le passé…

Oui laissons le passé s’effacer dans une valse

Soul enchantée

Mon aimé,

Suivons la danse du trèfle

Dans un souffle, un soupir, un sourire

Un crescendo vers l’avenir

Les yeux fermés, tourbillonnant

Et les jambes aériennes

Ma respiration et la tienne

Notre présent pour toujours

Mon amour.

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Newsletter | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | SPIP
Les articles sont publiés sous licence Creative Commons.
Ils sont à votre disposition, veillez à mentionner l'auteur et le site émetteur.