Sistoeurs

Accueil du site > Music > Pit Baccardi : Il n’est qu’un homme !

Pit Baccardi : Il n’est qu’un homme !

vendredi 5 mars 2010, par Keira Maameri

Khalil Gibran écrivait que "du cœur sensible de la femme jaillit le bonheur de l’humanité". Après l’écoute du dernier album de Pit Baccardi je dirais que du cœur sensible de Pit jaillit l’humanisme de l’Homme.

Dans son nouvel album Pit se raconte, se met à nu. Il n’est plus ce très jeune rappeur que l’on connaissait, il est devenu ce trentenaire qui a traversé, vécu tellement de choses qu’il éprouvait le besoin de les dévoiler dans cette douzaine de tracks.

A travers son nouvel album "Juste Moi" Pit nous conte son Afrique, le Cameroun ("Juste Moi" en feat avec Gen Renard ), nous explique la perte de repères que la célébrité entraine ("Si Jamais" en feat avec Toma), nous rappe son amour pour le football et la musique ("Le Grand Tournoi"), nous propose même un tube de l’été ("Bouge Ton Corps" en feat avec Flya), nous exhorte au dialogue entre parents et enfants ou entre frères et sœurs, car pour lui toute absence de discussion peut mener à certaines extrémités ("Les Interdits" en feat avec Nina Kerkena), nous rapporte une de ses histoires de cœur de laquelle il n’est pas sorti gagnant ("Je me suis fait une raison" en feat avec Marc Antoine). "Vivre" en feat avec Manu Dibango sur un sample du chanteur camerounais Dina Bell est le résumé de la vie de Pit Baccardi, il y raconte sa vie dans les moindres détails. De la mort de sa mère, de sa grand-mère qui l’élève avec oncles et tantes au Cameroun... de la raison pour laquelle il a été absent de la scène rap, de l’endroit et de ce qu’il a fait pour se reconstruire, des raisons de son retour... Pour simplifier, c’est l’hymne à sa vie !

Pit Baccardi assume mieux que jamais sa sensibilité, gère mieux ses états d’âmes, nombreuses et nombreux étaient ceux qui l’attendaient et ils ne vont pas être déçus !

En aparté : 2010 est l’année de la coupe du monde en Afrique du Sud, alors ne pas lui demander ses pronostics aurait été malheureux ! Le cœur de Pit voit le Cameroun en champion du monde, son amitié pour Anelka y voit la France, mais sa raison lui dit l’Espagne... Réponse le 11 juillet 2010 !

Répondre à cet article

4 Messages de forum


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Newsletter | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | SPIP
Les articles sont publiés sous licence Creative Commons.
Ils sont à votre disposition, veillez à mentionner l'auteur et le site émetteur.