Sistoeurs

Accueil du site > Music > La cliqua : Le passé recomposé...

La cliqua : Le passé recomposé...

mardi 6 mai 2008, par Laetitia Tendart

L’évènement de L’Original Festival, c’était la venue du groupe mythique de rap Français « La Cliqua », recomposé spécialement pour cette occasion. C’est avec joie que les fervents supporters du rap Français premier âge ont fait un come back dans le passé...

Cailles Land, nouvelle génération...

Ce soir, c’est la spéciale, le rap Français à l’honneur. Quand nous arrivons Seth Gueko est sur scène et finit sa prestation sur «  Patate de forain ». Ce soir, l’ambiance est particulière, très masculine. Nous constatons d’ailleurs que les vigiles du Transbo sont plus zen, enfin plutôt dociles. Le public présent n’a pas l’air commode, enfin c’est ce que nous pensons tout bas et à tort. C’est ensuite au tour de Maréchal qui nous souhaite la bienvenue au « transbordel ». Dans la foule, ses potes dressent une banderole des Minguettes (quartier de la banlieue de Lyon). Il se produit en solo et plus tard en featuring avec Passi, Calbo du groupe Arsénik et L.I.M.

En back stage...

En attendant la Cliqua, Séverine et moi rentrons dans les coulisses. Entre les va-et-vient des artistes, journalistes et photographes, on réussit à choper une photo avec Passi et Calbo. Maréchal est toujours sur scène. Nous trouvons le temps de plus en plus long.

La Cliqua, L’ancienne école ...

Il était temps ! A 22h30, on annonce enfin la venue de la Cliqua. Daddy Lord C est le premier à apparaître sur scène suivi de Rocca, Aarafat puis Kohndo. Le seul absent est Raphaël. Qu’à cela ne tienne, ils sont là pour nous faire vivre un bon moment et Dj Gallegos balance le son. On reconnait de suite « Dans ma tête » suivi de « Tué dans la rue » que le public acclame avec ferveur. « Parce que le hip-hop est notre demeure », le public répond « home sweet home ». Les classiques s’enchainent « comme une sarbacane », « freaky flow /les jaloux », et «  Les quartiers chauffent ». On observe dans les yeux des mecs un plein de nostalgie, certains chantent timidement tandis que d’autres hurlent et sifflent. Derrière la scène, le collectif de L’Original chante et sourit. Leur prestation n’aura duré qu’une heure. La Cliqua tourne le dos à la scène. Une page se tourne : La boucle est bouclée.

La vidéo du concert par SF2Boss

Répondre à cet article

1 Message


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Newsletter | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | SPIP
Les articles sont publiés sous licence Creative Commons.
Ils sont à votre disposition, veillez à mentionner l'auteur et le site émetteur.