Sistoeurs

Accueil du site > Ici et Ailleurs > Carnaval 2008 à Fort de France

Carnaval 2008 à Fort de France

samedi 16 février 2008, par Christelle Fulpin

Carnaval, vient de "carn" (chair) et "avaler" : parce que l’on mange beaucoup de chair pour le carnaval pour se dédommager de l’abstinence imposée pendant le carême... J’ai également toujours pensé que le carnaval permettait à chacun de se travestir, de se déguiser, et de faire du bruit (crier, bouger, chanter) tous ensemble pour éloigner le malin... et « sortir de soi » !

Le Carnaval en Martinique dure pendant un mois. Un mois où l’île vit au rythme endiablé des parades, des vidés et autres manifestations. Pour ce qui est de la définition d’un vidé, j’avoue ne pas avoir trouvé mais apparemment c’est synonyme de défilé.

Cette année, le Prêcheur, commune de l’extrême nord de la Martinique, a eu l’honneur d’inaugurer la grande parade du nord caraïbe : le dimanche 6 janvier. Ensuite, les Trois-Ilets, commune du Sud, a ouvert les festivités le vendredi 11 janvier avec une parade nocturne à partir de 19h30.

La première parade, croisée totalement par hasard, était le 12 janvier à Fort de France : Foyal’Parade.

Il est 15 h et dans les rues de la capitale la chaleur est forte. En flânant, je découvre des ruelles colorées et des expressions d’artistes sur les murs (notamment Thierry Bergame)

Puis, au loin, j’entends des bruits de tambour et des chants. Je me rapproche instinctivement. C’est l’ouverture officielle du carnaval 2008.

Les différents groupes défilent avec leurs magnifiques costumes et leurs musiques de carnaval qui hérissent les poils des bras et de la tête...

...et font battre ton cœur un peu plus vite.

Malgré la pluie, les groupes continuent de défiler. Souvent, de jolies danseuses sont en ouverture du cortège, puis les musiciens suivent. La plupart des communes sont représentées, toutes les catégories d’acteurs du carnaval sont mises en valeur chaque année depuis 1997 par les 12 "trophées du carnaval de la Martinique" (et 24 distinctions) qui sont le résultat du vote du public par internet et par bulletin, un 13è Trophée étant réservé au jury. D’autres récompenses existent avec les "Vaval d’or" de la Ville de Fort-de-France depuis 2004.

On peut aussi croiser des hommes et des femmes enduis de sirop de batterie : les « nègres gros sirop ». Les gens s’écartent automatiquement quand ils arrivent, ce qui permet de faire de la place pour les défilants.

On a ensuite croisé une autre parade, le 19 janvier. Cette fois-ci, il faisait nuit. La parade a défilé à partir de 19H. C’était Le Noctanval.

Ensuite, jusqu’au 2 février, il y a un peu partout dans différentes communes, les élections de la reine qui paradera ensuite sur un char. Et puis le concours de la chanson du carnaval, l’élection du carnaval du Sud, du Nord... Chaque école organise son carnaval. Toute la Martinique est dans la folie des parades et résonne au son des tambours. Du matin jusqu’au soir, on peut participer au vidé pyjama : c’est à partir de 4 heures du matin, les gens défilent en pyjama, avant de prendre le pti dèj’ : pain beurre chocolat !

Le mariage burlesque a eu lieu le lundi 4 février : les hommes se déguisent en femmes, et les femmes en hommes ! C’est totalement délirant, comme chacun se prend au jeu ! J’ai halluciné de voir ces gars, si machos bien souvent, se travestir et faire le tour de la ville juchés sur des talons aiguilles, bas résilles et strings en panoplie...

Le mardi 5 février, j’ai participé au vidé « tous en rouge » où toute la foule est habillée en rouge et noir. C’est mardi gras. Les filles portent souvent des jambières, mini short et petit haut. Chacun peut défiler, et courir la ville en chantant et criant en créole, souvent des injures. On se lâche.

Le dernier jour, le mercredi 6 février, c’est le mercredi des cendres. Dans la religion catholique, c’est le dernier jour avant le Carême, période d’abstinence de 40 jours.

Le vidé est en noir et blanc, c’est l’enterrement de Vaval, Monsieur carnaval.

Comme le vidé en rouge et noir, chacun peut participer.

Il a plu souvent cet après midi là, ce qui ne dérangea pas pour autant les participants, bien au contraire !

On a couru le vidé ! Il faut marcher d’un bon pas derrière un groupe de musiciens. La foule marche en criant. C’est enivrant et génial, de marcher comme un seul homme et hurlant sous une pluie battante : « la pluie ne nous arrêtera pas » : « la poco la plui pou mouyé nou » ! ( sans trop de fautes, j’espère...). Là, il faut prévoir les baskets !

A la fin de la journée, on incinère Vaval.

Vaval est mort, Vive le carnaval 2008 !

Répondre à cet article

4 Messages de forum

  • Carnaval 2008 à Fort de France

    17 février 2008 16:33, par mariavis
    yes i christelle vivement l’année prochaine pour remettre ca car le carnaval est vraiment un bon moment a vivre pour se défouler, se lacher, faire la fete sans complex et "courir le vidé" veut dire courir pour se vider de tout le stress de lannée, de toutes mauvaises pensées aussi pour etre en bonne condition pour le carême on se défoule, on danse, on court, on se vide la tête, l’esprit et le corps. Voici les explications ke j’ai recu ! big respect for you christelle et merci de faire decouvrir aux autres la vie martiniquaise et ses évenements !! Maintenant trouve nous un bon sound system !! bisous jah bless ou. mariavis

    Répondre à ce message

  • Carnaval 2008 à Fort de France

    18 février 2008 11:39
    Comme d’habitude, tu nous plonges au coeur du quotidien antillais et sincèrement on s’évade ; en lisant ton article, cela m’a remémoré cette période de mon enfance où on allait assister en famille aux défilés du Carnaval ; ma seule appréhension était les masques de diables qui sont assez effrayants mais sinon le son des tambours me prenaient par les tripes et me donnaient vraiment envie de rentrer dans le défilé et me laisser aller...Big bisous ! Josaï

    Répondre à ce message

  • Carnaval 2008 à Fort de France

    23 février 2008 16:14, par Laet
    RDV, l’année prochaine à la même période, au même endroit ! Toutes les sistoeurs sont conviées... Via un ’tit détour à Mobay ... Ca l’ferait trop...

    Répondre à ce message

  • Carnaval 2008 à Fort de France

    13 février 2009 18:35, par kriss
    et oui y a un an !! et les sistoeurs ne seront pas dans la place.. cette année ! allez on verra en 2010, l année de la cuisse !! de belles poulettes au carnaval !!

    Répondre à ce message


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Newsletter | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | SPIP
Les articles sont publiés sous licence Creative Commons.
Ils sont à votre disposition, veillez à mentionner l'auteur et le site émetteur.