Sistoeurs

Accueil du site > Poésie > Co-Agitation

Co-Agitation

jeudi 27 septembre 2007, par Cathy Garcia


Le mal d’être là où l’on ne veut pas
Celui d’être et de n’y être pas

Mon cœur s’accoutume
au poison
sans cela il y aurait rejet
d’organe
refus de vivre

l’esprit enjugué à la pensée tourne
continûment
comme mulet
à la noria
mais le puits est sec

la pensée pénitentielle
condamne
encore
et encore
enchaîne les mains
entrave
l’espoir

contorsion
constriction
le nœud coulant
la pensée pythone
s’empoisonne
à son propre fumet

dans la pénombre
elle touille
et touille encore
chaudronnée de lavure
crachats porracés

La pensée
malgré ses airs de chattemite
reste une marchande
d’orviétan
coupé de chagrin

du plaisir
nous laisse à peine
une lèche
à tremper dans le rêche
de la déveine

l’amour a beau s’agriffer
il va comme le temps
qui nous est alloué

diminuendo sempre diminuendo

et les mouches s’agglutinent
dansent comme devadasi
sur nos cadavres en sursis.

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Newsletter | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | SPIP
Les articles sont publiés sous licence Creative Commons.
Ils sont à votre disposition, veillez à mentionner l'auteur et le site émetteur.