Sistoeurs

Accueil du site > Music > Patti Smith, reine des poètes punk

Patti Smith, reine des poètes punk

Un article de Béatrice Gauthier

mercredi 11 juillet 2007, par Le Collectif Sistoeurs

L’artiste qui vient de fêter ses 60 ans sort un album composé uniquement de reprises : « Twelve ».

N’en déplaise à ceux pour qui l’album est ronronnant, elle rassure ses adeptes en reprenant des titres comme Are You Experienced de Jimi Hendrix ou Gimme Shetler des Rolling Stones et surprend avec Everybody Wants To Rule The World de Tears for Fears.

Cet album est à l’image de la carrière de Patti Smith : elle rassemble blancs, noirs, artistes en tous genres, les hommes, les femmes. Depuis Horses et son « Jesus est mort pour les péchés de quelqu’un, pas les miens », elle fait le pont entre le folk de Dylan et le rock garage ; elle associe la poésie à la rudesse. En 1975 et sa révélation sur la tombe toute fraîche de Jim Morrison des Doors, elle ouvre une voie aux femmes, leur permet d’obtenir un rôle dans le rock et donnera la possibilité aux hommes de dévoiler leur féminité.

Twelve se pose donc en rassembleur, invite à se concentrer sur les paroles plus que sur le produit formaté de titres parfois trop dansants, l’aspect dramatique est souligné sur chaque plage.

Reine des poètes punk, elle signe ici grâce à sa voix rocailleuse, intense, une œuvre puissante, intime et émouvante.

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Newsletter | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | SPIP
Les articles sont publiés sous licence Creative Commons.
Ils sont à votre disposition, veillez à mentionner l'auteur et le site émetteur.