Sistoeurs

Accueil du site > Cultures Urbaines > Le collectif YAKA

Le collectif YAKA

vendredi 13 février 2004, par Séverine Capeille

Entretien avec David, le président du collectif Yaka.

1/ Yaka, c’est combien de personnes qui font quoi ?

Il y a trois membres du bureau et une dizaine de potes qui passent. Il n’y a pas de « qui fait quoi », on essaye de faire des animations avec des jeunes, des expositions… On veut se donner les moyens de peindre : supports, peintures…

JPEG - 58.1 ko
Yaka
photo aurblanc (Aurélien Blanc)

2/ Comment s’est créé le collectif ? Quand et pourquoi avez-vous commencé ?

Yaka est une association qui essaye de se décoller des étiquettes généralement attribuées. En clair, on fait ce que l’on a envie de faire. Ce n’est pas une question d’argent mais de passion. On a commencé il y a trois ans. On se fait plaisir et on a envie de diriger l’association vers une structure accessible à tous, on veut éveiller la curiosité des jeunes.

3/ Quel est votre style ?

Plusieurs styles différents car nous sommes nombreux. On essaye de développer divers supports et de multiplier les expériences (informatique, calligraphie, reliefs…)

JPEG - 12.7 ko
Yaka
photo aurblanc (Aurélien Blanc)

4/ Vos précédentes expositions ?

Les expos, c’était dans la rue ! Si non, on a pu exposer quelques fois dans de petits magasins.

JPEG - 25.9 ko
Yaka
photo aurblanc (Aurélien Blanc)

5/ Un point de vue sur la scène graffiti en général ?

Il y a une différence avec la scène graff d’il y a dix ou quinze ans. Aujourd’hui le message perd de son impact. Les mecs font des trucs propres, avec des techniques et du matos plus performant, au détriment de la créativité. En même temps, c’est un peu facile de dire ça mais la critique fait avancer les choses, et c’est aussi valable pour moi !

JPEG - 37.2 ko
Yaka
photo aurblanc (Aurélien Blanc)

6/ Des projets ?

Diversifier les activités, approfondir les techniques du relief et faire avancer les mentalités.

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Newsletter | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | SPIP
Les articles sont publiés sous licence Creative Commons.
Ils sont à votre disposition, veillez à mentionner l'auteur et le site émetteur.