Sistoeurs

Accueil du site > Anor mâle > Le poing levé.

Le poing levé.

lundi 7 mars 2005, par Laetitia Tendart

Années 60 : le mouvement Black Power naissait aux Etats-Unis. Il s’agissait d’assumer nos origines africaines, de contrôler notre destin, de crier à pleins poumons « BLACK IS BEAUTIFUL »… il s’agissait d’Union. De nationalisme Noir. Nous devions former une colonie. Le mouvement s’est répandu et les noirs sont devenus « frères ». Quarante ans après, où en est la négritude ? Juste un concept.

J’ai toujours entendu au sein de la communauté noire « Nous ne sommes pas unis ».

Et puis j’ai entendu aussi…

Entre congolais, j’ai entendu que les nordistes sont des voleurs, les Laris sont des sauvages, les Vilis sont des sorciers. J’ai entendu que les zaïrois ne sont pas des gens, les sénégalais sont sales et les maliens sont des Waras. Que les centrafricains sont des Niak et les antillais, paresseux. Que les africains sont des sauvages et les noirs américains, maudits. Voilà ce que j’ai entendu.

Black Attitude. Le poing levé s’il vous plaît !

J’ai vu…

J’ai vu des congolais se massacrer entre eux. Des rwandais se mutiler. Des dictatures. Des coups d’état. Des trahisons.

J’ai vu à la télé deux noirs américains se disputer un trottoir. Ensuite, l’un des deux est tombé, d’un coup, inerte, plombé.

J’ai vu aussi deux dames d’un certain âge se disputer un vêtement pendant les soldes.

- Espèce de sale antillaise

- Sale africaine

Et puis, elles se sont frappées…

Black Nationalism. Toujours le poing levé.

J’ai vu, j’ai regardé…

Les noirs se tenir main dans la main pour exécuter les derniers pas de N’Dombolo. Main dans la main pour s’enivrer. En chœur pour critiquer Babylone. Corps et âme pour être vêtu à la dernière mode. Corps à corps pour sentir la femme de leur frère. De tout cœur pour humilier la leur. J’ai regardé…

Black Fiesta. Les poings levés.

Je les ai vus comploter, jalouser, tuer.

Je les ai vus bâillonner des journalistes. Exécuter les opposants et appauvrir la population. Je les ai vus piller et asservir le peuple. Je les ai entendus dire « Ces juifs, ils nous cassent les C..., avec leurs camps de concentrations. Est ce qu’on se plaint de quatre siècles d’esclavage, nous ? »

Black. Power. Encore le poing levé.

Je les ai vus rejeter les métis, albinos, noirs foncés…

Et blanchir leur peau, la décolorer.

Black is beautiful.

En revanche, Je n’ai pas vu beaucoup de noirs s’entraider, soutenir les associations, applaudir les artistes noirs engagés.

Je n’ai pas vu de soutien pour Christiane Taubira, dans sa mobilisation tendant à reconnaître la traite et l’esclavage en tant que crime contre l’humanité (LOI no 2001-434 du 21 mai 2001).

J’ai eu beau regarder, chercher le « Black Power » dont on m’avait parlé, je n’ai rien distingué.

En fait…

Je les ai vus se serrer dans les bras avec sincérité, et se détester en vérité.

Black unit.

Unité…

Je t’ai tellement cherchée.

Répondre à cet article

5 Messages de forum

  • > Le poing levé.

    7 mars 2005 17:11, par Serge Rivron
    C’est beau, mais je ne vois pas au nom de quoi on pourrait imaginer que les blacks sont moins cons et moins salauds que les whites, les yellows ou les caramels.

    Répondre à ce message

    • > Le poing levé. 9 mars 2005 11:09, par voxx populi
      Les cons sont universels c’est d’ailleurs la seule "internationnale" qui s’ignore car si ils s’unissaient on aurait des surprises ! C’est avant tout une idée du metissage comme réel progrès humain que je défendait mais c’est un fait nous en sommes bien loin...Pourtant le Brésil est un pays métissé donc rien n’est impossible. Cependant je pense que les clivages religieux en remettent une couche et obstruent cette évolution...Mais l’anticlérical radical que je suis s’emballe alors j’arrête. Mais gardons espoir et restons le poing levé, c’est déjà çà...

      Voir en ligne : http://www.myassa.net

      Répondre à ce message

    • > Le poing levé. 10 octobre 2006 16:48, par edisa
      tu as raison de dire cela, mais moi je suis actuellement déçu de l’attitude des blacks et métis non africains qui font semblant d’être fiers de leur peau mais en réalité non ; regardez un peu ce qui se passe maintenant en france ; il se développe une sorte d’orgueil ( je n’oserais pas dire jusqu’au racisme, quoi que.....) par ce qu’on est résident français, vis à vis du black qui vient de son Afrique ; vous avez un problème administratif ou autre ? ne vous adressez surtout pas à un (ou une) black au guichet ; elle vous fera regretter avec un accent singeant le français pure souche ( façon de mieux montrer la différence qu’il y a entre lui (elle) et vous), d’être noir (e) comme elle ( lui) et de s’être adresser à lui (elle). Et ceci est souvent une réaction de nos frères d’outre-mer ; On a l’impression qu’aujourd’hui les racistes ce sont eux et non les français métropolitains, en tout cas ils font tout pour nous le montrer ; moi je ne vis pas en Europe mais j’ai grandi en France avant de revenir au pays lorsque mon père a fini ses études ; j’aime bien venir en France pour les vacances car c’est un pays que j’adore ; mais aujourd’hui je ne m’y trouve plus entièrement à l’aise quand je vis ce genre de situation. Vous les blacks "français " quand vous prenez tout votre temps en examinant notre passeport en espérant trouver une inégalité que vous serez comptant d’exiber fièrement à votre collègue en espérant que cela vous rapprochera un peu plus de sa peau et de sa culture , ne pensez vous pas que tout noir n’est pas candidat à l’immigration parce que dans son pays pauvre il s’y sent mieux, parce que la chaleur humaine dieu merci existe encore là bas ? repensez à la négritude qu’ a défendu haut et fort d’illutres poètes comme Senghor voyant justement que nos frères black n’étaient pas fiers de leur racines et de leurs cultures ; nos frères black d’outre mer ont ils oubliés que leurs descendants sont africains , alors il ne devrait pas trop craché dessus ! excusez moi si mon discours a choqué des sensibilités mais je pense que certaines vérités sont parfois bonne à dire !

      Répondre à ce message

  • > Le poing levé.

    7 mars 2005 17:13, par voxx populi

    A croire que le fameux "Black power" n’est qu’un leurre, une utopie de plus qui n’a servit qu’en fin de compte les intêrets de quelques extrémistes arrogants et vénaux...C’est toujours pareils, le manque d’éducation, les superstitions et le repli ne produisent que de l’indifférence, de la haine, voir pire. Cependant, souvent il y a derrière tous ces mouvement une main invisible, celle de la cupidité, celle de la soif de pouvoir rarement celle de la sincérité...C’est qui manque le plus à tout mouvement identitaire c’est une éthique, une mise de côté de sa sainteté la "thune". Concernant les "mouvements noirs" c’est avant tout le fait de ne pas céder à l’arrogance des blancs et à la corruption qu’ils délivrent et exportent si bien (qui fait et défait les gouvernements africains, le peuple ?). Je ne désespère pas de l’Afrique car elle est le berceau de l’humanité et en sera l’avenir aussi (n’en déplaise aux connards drogués de la "propreté raciale")... Cependant le cordon doit être à double sens, nous nous devons de comprendre la diversité africaine, sa culture millénaire et laisser le temps faire les choses... Je vois plus loin que black is beautifull, je pense à black is futur...Mais le mieux reste et restera "Human being is beautifull when he accepts to mix himself"...Métissage, je chérie ton nom...

    voxx

    Voir en ligne : http://www.myassa.net

    Répondre à ce message

  • > Le poing levé.

    7 mai 2005 15:29, par charles
    enfin quelque chose que je chercher sur moi je suis black est fier d etre

    Répondre à ce message


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Newsletter | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | SPIP
Les articles sont publiés sous licence Creative Commons.
Ils sont à votre disposition, veillez à mentionner l'auteur et le site émetteur.