Sistoeurs

Accueil du site > Livres > Une si douce impatience > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

  • Une si douce impatience

    17 décembre 2005, par Franca Maï
    C’est un petit bijou littéraire que j’ai refermé hier soir, tard dans la nuit. Et si vous ne deviez lire qu’un seul roman en 2006, ce serait celui-là.
    Le narrateur, atteint d’un cancer, fait un malaise et une chute sur une table de livres d’occasion au marché Georges-Brassens qui l’épingle irréversiblement dans la zone de non-retour et nous le retrouvons bientôt coincé dans son cercueil.
    Nous respirons avec lui -sans échappée possible- l’ultime sursis d’une heure dérobée à la faucheuse.
    Si (...)

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Newsletter | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | SPIP
Les articles sont publiés sous licence Creative Commons.
Ils sont à votre disposition, veillez à mentionner l'auteur et le site émetteur.