Sistoeurs

Accueil du site > Livres > Infantilisés ! Coupables !

Infantilisés ! Coupables !

dimanche 27 octobre 2013

Ce qui me préoccupe, c’est la vitesse qui nous entraine dans son tourbillon de folie destructrice. Tout va trop vite, si vite que nous n’avons plus le temps d’assimiler les choses, bonnes ou mauvaises. Une information chasse l’autre. Un massacre chasse l’autre. Une guerre en masque une autre. La mort est partout, rien n’a plus de valeur. Il faut consommer, manger, ingurgiter de l’information, des aliments, des idées, des non-idées, se saturer de vidéo, d’images, de cris, de pleurs, de chants, de sang, de haine, d’orgueil... Gober les mensonges, ne retenir que ce que les médias veulent que l’on retienne, se faire manipuler, perdre son libre-arbitre... Tout est minuté, au millième de seconde parfois. Il faut toujours être le plus fort, écraser son voisin, renier ses amis ou sa famille, se battre... Les objets sont programmés pour cesser de fonctionner au bout d’un certain temps. Il faudra en acheter d’autres plus performants. C’est l’escalade... et, au bout, la folie. Nous sommes le peuple qui consomme le plus d’anxiolytiques et l’on nous culpabilise pour un verre de trop, un joint de trop, un amour de trop ! Tout le monde marche dans la combine. Infantilisés ! Coupables !

René Balme
extrait de "Sans concession"
La passe du vent - « La callonne » - 01090 grenouilleux.
ISBN 978-2-84562-234-0
13 euros dans toutes les bonnes librairies et les magasins en ligne.

illustration

Répondre à cette brève


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Newsletter | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | SPIP
Les articles sont publiés sous licence Creative Commons.
Ils sont à votre disposition, veillez à mentionner l'auteur et le site émetteur.