Sistoeurs

Accueil du site > Portraits > China...

China...

lundi 6 avril 2009, par Laetitia Tendart

Elle, c’est China Moses. Belle, souriante, chanteuse, animatrice TV... une vraie « Working Girl ». Sistoeurs l’a rencontré vendredi 3 avril 2009, avant son show « MTV Shake ton booty », pour une interview au Ninkasi. Malgré un emploi du temps speed, elle a donné de son « Time ».

« Ne l’écoutez pas, il ne raconte que des bêtises ! » : c’est ainsi que China débarque d’abord, toute pimpante, au beau milieu de l’interview de Cut Killer. L’animatrice de l’émission sur MTV, dans un passage éclair avec les caméras, participe ainsi à la joyeuse atmosphère. Elle revient un moment plus tard, alors que DJ Cut Killer se lève en nous remerciant chaleureusement, prendre place sur le fauteuil qui lui est réservé…

Who’s that Girl ?

Fille de la célèbre chanteuse Dee dee Bridgewater et de Gilbert Moses, réalisateur et producteur, entre autres, de la série Racines. Bref... Un bon passeport pour la vie. China est chanteuse et c’est avec la chanson « Time » de l’album China (sorti en 1997) qu’elle s’est révélée au grand public. Nous lui présentons notre média et quand nous lui demandons si elle est de cette trempe de femmes, comme les Sistoeurs, à se battre pour faire vivre ses idées, elle explique que « de son père, elle a reçu l’éducation de vivre pour ses idées, d’aller jusqu’au bout de ses passions. Si c’est ce qu’on appelle être une femme de tête et caractère, alors oui, elle l’est ». Toujours souriante et calée dans son fauteuil, elle souligne néanmoins qu’elle tient avant tout à rester femme, donc à être coquette. Nous rebondissons en évoquant le cas de Dinah Washington : le fait qu’elle n’ait pas été un canon de beauté lui a-t-il été défavorable ? C’est comme un cri du cœur, elle s’écrie : « Elle en est morte ! Elle est morte d’une overdose de pilules d’amaigrissement et de somnifères. Cette femme s’est battue toute sa vie contre un physique qu’elle trouvait ingrat. A ses débuts, elle avait de l’acné et on la surnommait Alligator ! Mais à force, elle s’est forgée une carapace et un caractère. Elle savait parler aux hommes, elle avait beaucoup d’humour et d’autres armes pour séduire. Elle a quand même eu sept maris ! »

About Dinah ...

Les questions s’enchainent et nous entrons dans le vif du sujet. Nous voulons que China nous raconte son entrée fulgurante dans le monde du Jazz. En effet, elle s’est embarquée dans ce très select univers musical avec Raphaël Lemonnier en interprétant des chansons de la célèbre mais méconnue Dinah Washington, celle que l’on avait baptisée « Queen Of the blues ». Elle est certes tombée dans le Jazz quand elle était petite, mais c’est la rencontre avec le pianiste qui la pousse à se lancer dans le projet « This one’s for Dinah » qui est le titre de son nouvel album sorti en 2009. Elle découvre donc par ce biais cette musique avec ses yeux de femmes et considère que « c’est le réel point de comparaison avec sa mère ». Mais quand on lui demande ses points communs avec Dinah, elle répond aussitôt « les hommes » en riant à gorge déployée, puis elle reprend son sérieux : « Nous sommes toutes les deux entreprenantes, grandes gueules et audacieuses », ajoutant « qu’à l’époque de la ségrégation aux USA, Dinah était déjà une femme d’affaire qui avait son jet privé et c’était non seulement impensable, mais extraordinairement audacieux ! ».

Simply China...

C’est toujours avec un grand sourire qu’elle répond aux questions. Le temps presse, mais elle ne s’affole pas. Dans sa vie de tous les jours, c’est également le cas. Avec les années, elle devient exigeante, elle mûrit et n’oublie pas qu’elle vient des scènes R’nB, Soul, Rap. « Je suis chanteuse avant tout et les gens ont tendance à l’oublier depuis que je suis animatrice TV, certains ne me connaissent que depuis que je suis sur MTV ». Elle souligne que grâce au Hip-hop et à ses précédents albums, elle a bénéficié d’un «  succès d’estime ». Elle a connu la belle époque, découvert des artistes fabuleux comme : « La Caution ou le Saïan Supa Crew qui n’ont rien à envier à Outkast ». Quand on lui parle de Fabe, elle admet avec un sourire emprunt de nostalgie que « c’était l’Homme de sa vie à une époque », et qu’il a décroché, déçu par le Rap. Dommage. Tous les journalistes l’admettent, parce que Fabe, il assurait ! Le Jazz, c’est différent, coupe-t-elle : « les portes ouvertes sont plus grandes et je ne soupçonnais pas à quel point, il y avait un nombre incalculable de festivals Jazz en France et de fans ! ». L’attachée de presse interrompt le dialogue mais avant, nous réussissons à lui demander ce qu’elle pense du parcours et de l’élection de Barack Obama. Elle s’écrie : « Waouh », et rallonge la discussion. « Il a un parcours exemplaire, un incroyable orateur, un JFK, il n’est ni peu, ni trop, il est juste ce qu’il faut et il faut remercier au passage la série TV ‘24 heures’ qui aura été la première à avoir mis en scène un président noir, ce qui a peut être inconsciemment joué dans les esprits ». Le temps presse, elle se lève, nous remercie gentiment et conclue l’interview en faisant des éloges sur Cut Killer. Nous partons et elle conclue : « Votre interview m’a fait plaisir, c’est un bonheur de parler de Dinah ».

China sur myspace

Répondre à cet article

11 Messages de forum

  • China...

    6 avril 2009 21:12, par kriss
    Toujours au top les sistoeurs !! Vous êtes BELLES !!

    Répondre à ce message

    • China... 7 avril 2009 17:04, par Zoé
      A quand une interview de Lolo Ferrari ? Trop top et kiffante...

      Répondre à ce message

      • China... 7 avril 2009 18:40

        Nous sommes navrées de vous dire que nous ne faisons pas d’ ITW post mortem ! La blague est NULLE !

        Laet.

        Répondre à ce message

      • China... 7 avril 2009 20:17, par kriss
        je vois pas le rapport avec l article... si c’est de l humour.. va prendre quelques cours... et osez un pont entre Lolo Ferrari et China, vraiment je vois pas...

        Répondre à ce message

      • Zoé ? 8 avril 2009 17:39
        Delcuse ! Sors de ce corps !!!

        Répondre à ce message

        • Zoé ? 9 avril 2009 20:14, par Delcuse
          Je réponds toujours à mon nom, et je ne fais jamais ce genre de blague. Vous me prenez pour qui ? Pour le coup, j’ai envie de vous insulter. Vous avez pas repérez mon style d’écriture ? c’est bien la peine que vous ayez fait des études universitaires. Merde alors.

          Répondre à ce message

          • Zoé ? 9 avril 2009 20:53, par Séverine Capeille
            je signe également : vous vous trompez encore une fois d’adversaire !

            Répondre à ce message

            • Zoé ? 9 avril 2009 22:28, par Delcuse
              Ok, alors qui est ce Zoé ? Franca aussi m’a signalé que je me trompais d’adversaire. Les gens qui ne se montre pas son indigne. Ce Zoé est indigne. Il faut avoir le courage de ses idées, et les signer, ou fermer sa gueule.

              Répondre à ce message

            • Zoé ? 9 avril 2009 22:36, par Delcuse
              Qui est ce menteur de Zoé ? Je réponds toujours en mon nom, et sans mensonge.

              Répondre à ce message

            • Zoé ? 9 avril 2009 23:08, par Delcuse
              Ce n’est pas moi qui ais signé Zoé ! Je signe toujours de mon nom, et tu le sais très bien. Quand j’ai une critique à énoncer, je l’énonce sous ma signature. Bon, j’insiste ou quoi ???

              Répondre à ce message

            • Zoé ? 9 avril 2009 23:11, par Delcuse
              C’est qui, Zoé ? Question sérieuse !

              Répondre à ce message


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Newsletter | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | SPIP
Les articles sont publiés sous licence Creative Commons.
Ils sont à votre disposition, veillez à mentionner l'auteur et le site émetteur.