Sistoeurs

Accueil du site > Prose Hack > Sistoeurs a 4 ans

Sistoeurs a 4 ans

dimanche 28 octobre 2007, par Séverine Capeille

« Aux années que l’on souffle entre amis les soirs d’anniversaire. »...
C’est ainsi que se terminait « L’histoire d’un site », écrit il y a tout juste un an. Une phrase qui résonne aujourd’hui comme une très jolie transition de la vie. A l’occasion de ce quatrième anniversaire, toutes les Sistoeurs sont réunies pour faire danser leurs tendres reflets dans les bougies…


- Cathy Garcia

Grand et Joyeux Anniversaire à nous, et à toutes les Sistœurs de la planète, avec une pensée toute particulière pour celles qui luttent avec le coeur, avec les griffes contre les injustices, la violence, l’oppression, la misère, la négation des droits les plus élémentaires, à toutes les Sistœurs qui luttent pour le respect de la vie, pour la protection des enfants, de la nature, de la Terre, notre mère à tous.
Une grande bise à toutes, un grand merci à Séverine et toutes les Sistoeurs qui portent le site, longue vie à l’asso et que le coeur nous porte haut !

- Nadja Pobel

Décidemment, tout se joue dans les rencontres et les échanges. C’est la seule manière de grandir. Ma découverte de Sistoeurs je la dois à Antoine, un ami qui connaissait un tel qui connaissait une telle... Sistoeurs c’est un espace de liberté où l’on peut parler de ce que l’on veut mais sincèrement. Un site ouvert sur les filles et sur le monde, sur nos goûts souvent différents mais qui se font écho. Sistoeurs c’est aussi le plus joli titre de site que je connaisse. Mais maintenant que je suis tombée amoureuse de l’Allemagne, je le rebaptiserais bien Schwestoeurs !! Zum Geburstag viel glück les filles !!

- Béatrice Gauthier

Sitoeurs.net ou comment j’ai appris à décrocher la lune. Je croyais être ma seule patrie. Mais non ! Tu m’es apparue un beau jour de juin alors que je pensais que ma journée était fichue par tous ces c... qui nous gouvernent. Tout est là pour que je me sente bien : music, cultures urbaines, poésie, romans et aussi prose Hack, vaginale story... Merci, grâce à toi je suis fière de ne pas être dans ce grand moule.

- Marlène Tissot

Le ciel est vert, la mer est jaune.
Mon cœur est bleu parfois
Orange souvent
Orange, au désespoir de voir où va le monde
A la rage de lutter, dénoncer, résister
La rage d’aimer aussi
Au plaisir d’échanger, de créer
A l’envie de bouger, faire bouger
Partager
Mêler nos goûts
Et unir nos couleurs
pour mieux grandir
Happy birthday Sistoeurs.net !

- Alexia Luciani

4 ans que ça dure… Lien, fidélité, écoute, échange, attention, respect. Sistoeurs fête ses noces de cire. Symbolique. La cire participe au feu, ce feu qui anime la société et les femmes depuis toujours. Alors merci de rester vrai, d’avoir créé une éthique Sistoeurs, que beaucoup attendaient. Un magazine fait pour les femmes et pas pour LVMH [1]. Des femmes libres de dire ce qu’elles pensent, sans avoir à cirer les bottes !

- Mireille Disdero

Quand j’ai découvert Sistoeurs sur le Net, il était temps que ça m’arrive... D’abord ce nom de site... je me suis dit il fallait y penser ! Puis l’allure : j’ai tout de suite su : ça me va ça me plaît ! Enfin la zique, l’écriture, la parole, l’écoute... un bon vrai mag piloté et habité par des filles, des femmes chaleureuses.
Alors pour les quatre ans (dans l’espace-temps du Net c’est énorme), je souhaite aux Sistoeurs - c’est à dire à nous toutes un peu partout dans le monde et sur le site - un bel anniversaire à la hauteur de nos espérances, de nos passions et de notre aventure fraternelle. Merci Séverine à la vigie, merci les filles qui faites avancer l’asso, le mag, les idées !

- Laetitia Tendart

Sistoeurs

« Mix and U.N.I.T.Y »
Tout est dans ce mot …
« Mots et Jeux de mots »
Sistoeurs !
« Tronches et Cultures »
Tous les goûts sont dans Sistoeurs …
« Coup de Gueule et Caractères »
Féminin pas Féministe !
« Self made Women »
Elles signent et persistent …
« Entre ombre et Lumière »
Aux Sistoeurs de l’ombre : Béa, Christelle, Sandrine, Nora et les autres …
Aux Brothoeurs de l’ombre : Houalid, Michael, J.P, Romu et les autres …
A ta mothoeur …
« Rencontres et Passion »
A toutes les Sistœurs qui font vivre le site !
« Surf et Diffusion »
A classer dans ses favoris et à diffuser de toute Urgence …
« Thanks and Thanks »
Aux milliers de lecteurs …
« Soul Sistoeurs ? »
Faites les mots, pas la guerre !
« De Gueuses à Sistœurs »
Merci Séverine
« Mot de la fin »
To be continued …

- Franca Maï

Le webzine SISTOEURS a pris un an dans les dents !... Joyeux anniversaire à toutes mais plus particulièrement à Séverine Capeille, maîtresse de ce lieu virtuel, qui accueille généreusement des sensibilités et des voix mélangées.

Ciselées, mordantes, imaginatives, les bouches des frangines crachent et tordent les mots, conscientes que les cris valent mieux que le silence.

Il est un temps où vieillir n’est pas synonyme de rides mais de maturation.
Le webzine SISTOEURS est bien vivant. Debout et combatif.

Alors, on les souffle quand ces bougies ? ...

Belle route à vous toutes !

Et un grand merci aux lectrices et aux lecteurs fidèles, qui parfument nos mots.

- Christelle Fulpin

Bon anniversaire
A toutes les Sistœurs et Brothoeurs.
A toutes nos soeurs qui souffrent et se battent
Chaque jour
A toutes celles qui font vivre leur rêve
A nos mères spirituelles
Simone de Beauvoir et Doris Lessing
Bon anniversaire
Et que l’aventure Sistœurs continue !

- Hélène Bourchenin

Tchin-Tchin !
Je lève mon rhum ananas à la fraternité au féminin, dont la prochaine définition se trouvera dans l’encyclopédie. En un mot « Sistoeurs », auprès de Sérénité, à quelques pages de Certitude et de Conviction.
Je porte un toast à la rencontre d’êtres chers. Qui me donnent l’impression, plus qu’ailleurs, d’exister, d’oser, d’évoluer, de grandir. Grandir ensemble. De toucher du doigt ce que je suis.
Je trinque aux déferlantes d’idées, de mots, de rêves partagés…. dont les écrits ne sont que l’infime partie visible.
Je souffle, avec vous, sur le gâteau étincelant et croque la cerise à pleines dents.

- Séverine Capeille

Les soirs d’anniversaire, on se retrouve pour défier le Temps, lui rappeler qu’on est là, bien vivants. On accroche nos rêves aux bougies. On regarde les flammes entre amis. Des petites lumières capables d’éclairer l’immensité du silence et de la nuit… Et en un souffle, on grandit.
C’est à ce souffle créateur que je rends hommage aujourd’hui. Ce souffle que chacune pose sur son écran comme sur un miroir étincelant, pour tracer du bout des doigts quelques mots dans la buée. Ce souffle des cris inhérents à la vie, et de la parole qu’on ne peut bâillonner. Ce souffle qui vient défier le vent des mensonges et de la superficialité. Ce souffle qui permet de respirer dans une époque corsetée, et qui fait tourbillonner les sentiments et les idées.
« Vous n’aviez jamais lu de magazine féminin » avant ces quatre dernières années ! Ici, chacune signe de la pointe de son cœur un « S » qui veut dire Sistoeurs. Ici, les différences ne font pas peur. Ici, on sait partager un gâteau d’anniversaire sans faire de distinction entre le Sud et le Nord.
Un très grand merci aux Sistoeurs, aux Brothoeurs, et aux lecteurs.

Venez nous rencontrer au « Salon de l’écrit à l’écran et de la presse alternative » à Grigny, les 10 et 11 novembre prochains.

Notes

[1] LVMH c’est le groupe Louis Vuitton Moet Hermes, qui détient quasiment toutes les marques de luxe. Son influence sur les magazines féminins est très forte, puisque LVMH couvre la majorité des publicités des magazines papiers et web. Du coup, la moitié des mag féminins est obligée de suivre la politique du groupe, sous peine de voir leur publicité disparaître, avec leur avenir. Ce qui transforme la presse féminine en "catalogues payants". Le fait que ce mag ne soit pas dans les "griffes" de ce groupe, offre une liberté d’expression considérable. Sans peur des représailles. Et n’oblige pas les Sistœurs à sortir chaque semaine un article stéréotypé vantant les mérites de la dernière crème Clarins ou autre.

Répondre à cet article

1 Message


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Newsletter | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | SPIP
Les articles sont publiés sous licence Creative Commons.
Ils sont à votre disposition, veillez à mentionner l'auteur et le site émetteur.